Festival @en

FNC IN QUÉBEC !

A SELECTION OF  17  INTERNATIONAL FILMS OF THE 41ST EDITION OF THE FNC !


De nouveau cette année, le Festival du nouveau cinéma sʼamène au Cinéma Cartier. Du 9 au 15 novembre, seront présentés des films triés sur le volet, en provenance des 4 coins du monde, du Québec et du Canada.

En soirée dʼouverture, La mise à lʼaveugle, de Simon Galiero, raconte la nouvelle vie dʼune femme, récemment divorcée et retraitée, qui succombe à la passion du jeu. Le réalisateur du film, Simon Galiero accompagnera son film en cette première à Québec. Claude Chamberlan, co-fondateur du festival en 1971 et directeur de la programmation et de la direction artistique, sera aussi présent.


Deux jours et demi, de Pablo Diconca, sur les liens entre un père et son fils ne se voyant quʼune fin de semaine sur deux; Stories we tell (Grand Prix Focus FNC 2012), un essai documentaire dans lequel la réalisatrice Sarah Polley interroge sa famille sur les événements entourant sa naissance ; Boredom, dʼAlbert Nerenberg, une réflexion sur lʼennui, sérieuse et drôle à la fois, à la Nerenberg (Stupidity) ; Fernando Arrabal – Grand rectum – Université de foulosophie , film foulosophe de François Ara Gourd et Hugo Samson sur le célèbre écrivain et cinéaste Fernando Arrabal ; Joie ! Portrait dʼune nonne, de Joe Balass, documentaire fantasque sur une congrégation d’hommes qui ont choisi de devenir des nonnes; Blackbird, écrit et réalisé par Jason Buxton, qui s’est mérité le prix du Meilleur premier film canadien au Festival du film de Toronto cette année avec ce regard porté sur les difficultés de lʼadolescence; La cicatrice, suspense psychologique et premier long métrage du réalisateur Jimmy Larouche, le film oscillant entre réalisme et fantastique suit la vengeance dʼun homme blessé; Laylou,    de    Philippe    Lesage,    film    proche    du    cinéma-vérité    sur des    amies adolescentes en Montérégie; Uncontrollable, de Eugene Garcia, un film où lʼon suit les révélations dʼun meurtrier; Buzkashi ! de Najeeb Mirza, documentaire sur le buzkashi, sport équestre véritable objet de passion au Tajikistan ; Les Juifs et lʼargent, de Lewis Cohen, qui étudie la corrélation sempiternelle entre judaïté et argent ; La revanche du tango, de Francine Pelletier, sur des jeunes musiciens argentins cherchant à réinventer le tango ; Insurgence, un documentaire sur la grande mobilisation sociale québécoise du printemps 2012 ; Un nuage dans un verre d’eau, de Srinath c. Samarasinghe, une histoire d’amitié étonnante entre un vieil homme et une prostituée; Tous cobayes ? une dénonciation politique et militante de lʼomniprésence des OGM dans notre alimentation, et du nucléaire dans notre environnement.


Finalement, le film de clôture de la 41e édition du Festival du nouveau cinéma, et gagnant de la Louve dʼOr cette année, Ici et là-bas (Aqui y alla), clôturera aussi notre semaine FNC. Histoire d’un père de famille mexicain qui retourne chez lui après un exil de plusieurs années aux États-Unis, ce premier film dʼAntonio Mendez Esparza sʼest aussi mérité le Grand Prix de la critique à Cannes cette année.


Pour voir la programmation en ligne, cliquez ICI.