Festival

« DIEGO STAR » DE FRÉDÉRICK PELLETIER OUVRIRA LA SECTION FOCUS !

diego_star

focus

 

En exclusivité, voici les titres tant attendus de la section FOCUS, présentée par Air France : une sélection de 53 films québécois et canadiens qui traduisent la richesse d’un nouveau cinéma émergent porté par des cinéastes d’origines diverses.

Le 1er long métrage de Frédérick Pelletier, « Diego Star » ouvrira la section consacrée au cinéma d’ici. Ne manquez pas l’avant-première le 10 octobre au Cinéma Impérial ! Le film suit le parcours d’un mécanicien Ivoirien employé à bord d’un vieux cargo, le Diego Star et met en vedette Issaka Sawadogo et Chloé Bourgeois.

 

Découvrez la programmation FOCUS :

 

  • 12 longs métrages en compétition : 

Diego Star (Québec), de Frédérick Pelletier ;

Chez Lise (Québec), documentaire de James Galwey et Jeanne Pope qui suit ne histoire d’amour entre deux personnes souffrant de bipolarité et de schizophrénie ;

Gerontophilia (Canada) du sulfureux cinéaste Bruce LaBruce qui se penche à nouveau sur les désirs sexuels hors-normes;

La ferme des humainsversion définitive (Québec), chronique multiculturelle sur l’immigration et l’hypocrisie quotidienne d’Onur Karaman ;

Vann « Piano Man » Walls: The Spirit of R & B (Québec), documentaire de Steven Morris sur le musicien Vann Walls et les origines du Rhythm and Blues ;

Rhymes for Young Ghouls (Québec), drame puissant et premier long métrage de Jeff Barnaby, tourné au cœur de la réserve de Kahnawake ;

Secondaire V (Québec), documentaire de Guillaume Sylvestre donnant la parole à des jeunes d’une école multiethnique d’Outremont ;

Spring & Arnaud (Canada) documentaire de Katherine Knight et Marcia Connolly sur la passion du couple d’artistes Spring Hurlbut and Arnaud Maggs, décédé en 2012 ;

Un parallèle plus tard (Québec) premier long métrage de Sébastien Landry sur un hacker forcé à la fuite ;

Une vie pour deux (Québec) le tout nouveau film de Luc Bourdon et d’Alice Ronfard inspiré de la pièce éponyme ;

Uvanga (Québec) de Marie-Hélène Cousineau et Madeline Piujuq Ivalu qui raconte la rencontre dans le Haut Arctique d’une mère et son fils avec la famille inuit du père décédé ;

White Wash (Québec) d’Emanuel Hoss-Desmarais, prix du Best New Narrative Filmmaker au Festival du film de Tribeca à New York, retrace le parcours d’un chauffeur de chenillette qui cause un accident mortel ;

 

  •  6 longs métrages hors compétition : 

2 temps 3 mouvements (Québec),  premier long métrage de Christophe Cousin suivant le cheminement d’un adolescent immigré au Québec avec sa mère suite au décès de son père ;

All the Wrong Reasons (Canada) de Gia Milani, un film choral sur le quotidien de quatre personnages qui luttent à la suite d’un traumatisme, l’un des derniers films tourné par l’acteur de Glee Cory Monteith avant sa mort ;

Érection Canada – l’histoire du parti Rhinocéros du Canada de 1963 à 2013 (Québec) du foulosophe et niaisologue François Yo Gourd et sa complice Mélanie Ladouceur ;

Found (Canada) de Mitchell Stafiej, un récit expérimental autour du thème du deuil et de notre rapport à la surconsommation d’images ;

From Neurons to Nirvana: The Great Medicines (Canada) d’Oliver Hockenhull, documentaire sur la résurgence de l’utilisation de drogues comme médecine ;

La Croisée des chemins (Québec) de Francine Pelletier qui revient sur le mouvement étudiant de 2012 et sur ses conséquences concrètes ;

 

  • 35 courts métrages, répartis en 5 programmes pour le Grand Prix FOCUS, avec entre autres les films très attendus de : 

- Monia Chokri : Quelqu’un d’extraordinaire, distingué à Locarno, film débordant d’énergie au casting irrésistible ;

- Maxime Giroux : La tête en bas, étonnant voyage au cœur  de trois solitudes ;

- Joel Vaudreuil : Le courant faible de la rivière, remarqué à Annecy ;

- Olivier Godin, Grand prix Focus l’an dernier revient avec Full Love ;

- Jean-Guillaume Bastien avec Je ne suis pas un grand acteur, véritable tour de force cinématographique ;

- Félix Dufour-Laperrière avec le très beau Le jour nous écoute ;

Mais aussi des découvertes dans tous les genres, du fantastique (Dive de Kaveh Nabatian) à l’expérimental (surveillez le nouveau film de Charles-André Coderre, H2T), du surréaliste Smile Stealers au poignant documentaire Coming Home to Boon, le court métrage s’affiche en grand!