Infolettre
 

Connexion MonFNC

 
 
facebook

 



 
Pas encore membre ? Inscrivez-vous !
 

Inscrivez-vous !

 
 
Entrez vos informations :
 






 
 

Réinitialisation

 
 
Réinitialiser votre mot de passe.
 

 
 
 

blind dates

Levan Koguashvili | 2013 | V.O. géorgienne | S.T. anglais | Géorgie | 95min | couleur

Synopsis :

Rendu à quarante ans et demeurant toujours avec ses parents qui désespèrent d’assister à son mariage, Sandro possède toutes les caractéristiques d’un vieux garçon. Son ami d’enfance, Iva, fait tout en son pouvoir pour lui dénicher une copine. En s’inscrivant sur des sites de rencontres, Iva trouve des femmes à la recherche d’un amoureux. Il planifie des rendez-vous, mais chaque fois, Sandro démontre peu d’intérêt envers les éventuelles épouses. Alors que tous se sont résignés à le voir poursuivre sa vie de célibataire endurci, Sandro tombe amoureux de la mère d’une de ses étudiantes au lycée. Malheureusement, son mari sort de prison dans quelques jours et c’est le genre de type qui utilise ses poings dès la moindre contrariété. Présenté en première mondiale au dernier Festival international de films de Toronto, Blind Dates porte un regard attendrissant sur la peur de l’engagement devant les obligations qui découlent de la vie en couple. Derrière sa simplicité apparente, le film traite avec compassion de la difficulté, en amour, de trouver chaussure à son pied. Avec son traitement narratif respirant la douceur de vivre, le deuxième long métrage de Levan Koguashvili s’inspire grandement de l’oeuvre édifiante de son compatriote georgien Otar Iosseliani (Lundi matin, Adieu, planchers des vaches !). — Stéphane Defoy