Infolettre
 

Connexion MonFNC

 
 
facebook

 



 
Pas encore membre ? Inscrivez-vous !
 

Inscrivez-vous !

 
 
Entrez vos informations :
 






 
 

Réinitialisation

 
 
Réinitialiser votre mot de passe.
 

 
 
 

lola

Jacques Demy | 1961 | V.O. française | S.T. anglais | Italie, France | 90min | N & B

Synopsis :

Femme frivole et danseuse légère, Lola chante toutes les nuits au cabaret l’El dorado, une boîte à matelots de Nantes. Dans les bras d’un marin américain de passage, elle espère depuis plus de sept ans le retour de Michel, l’homme de sa vie, son premier amour parti chercher fortune dans de lointaines îles. « On n’aime qu’une seule fois et pour moi, c’est déjà fait » explique Lola à Roland Cassard, un ami de jeunesse retrouvé par hasard, et aussitôt tombé sous son charme… Pour ce premier long métrage, peut-être le plus beau car le plus sincère et le plus éblouissant de la Nouvelle Vague française, Jacques Demy rêva un temps d’une comédie musicale « en-chantée » et « en couleurs » d’abord intitulée Un billet pour Johannesburg. À l’arrivée, entièrement tourné en noir et blanc dans sa chère ville de Nantes, cet hymne au hasard fait de destins croisés et d’étonnantes coïncidences marque autant par l’élégance de sa forme que par la discrète assurance de sa mise en scène. Restauré en 2012, ce chef-d’oeuvre décidément intemporel consacre surtout la fidélité profonde d’un tout jeune cinéaste de 29 ans à son enfance provinciale et à ses sortilèges. — Guillaume Boulangé Projection extérieure gratuite en partenariat le Quartier des spectacles, Air France et la STM.