Infolettre
 

Connexion MonFNC

 
 
facebook

 



 
Pas encore membre ? Inscrivez-vous !
 

Inscrivez-vous !

 
 
Entrez vos informations :
 






 
 

Réinitialisation

 
 
Réinitialiser votre mot de passe.
 

 
 
 

all is lost

J.C. Chandor | 2013 | V.O. anglaise | États-Unis | 106min | couleur

Synopsis :

Un bateau, isolé en pleine mer au large de Madagascar. Une avarie après avoir heurté un container de baskets chinois dérivant dans l’océan. Puis une tempête. Et une autre. Et au milieu, un homme, seul, luttant contre les éléments avec force, technique et détermination. Mais cela peut-il suffire ? Après l’excellent et étonnant thriller financier Margin Call, J.C. Chandor se paye le luxe d’un véritable tour de force en réussissant à captiver avec ce récit quasi-muet et en solo. Puissant, précis, constamment en mouvement, aussi physique que philosophique, All is Lost est autant une leçon de mise en scène haletante et terrifiante que de récit, réussissant à transformer cette histoire de survie en grand film écologiste redonnant à la nature sa pleine et toute-puissance vengeresse face aux agissements marchands de l’homme. Mais aussi solide soit-il, All is Lost ne serait rien sans la présence d’un acteur d’exception, portant sur ses épaules toutes les dimensions de ce film-phénomène : Robert Redford. Si l’acteur avait déjà tâté de la survie version ermite dans Jeremiah Johnson, en 1972, rarement aura-t-il été aussi impérial et aussi bouleversant que dans cette oeuvre présentée hors compétition au dernier festival de Cannes. — Helen Faradji