Infolettre
 

Connexion MonFNC

 
 
facebook

 



 
Pas encore membre ? Inscrivez-vous !
 

Inscrivez-vous !

 
 
Entrez vos informations :
 






 
 

Réinitialisation

 
 
Réinitialiser votre mot de passe.
 

 
 
 

pelo malo ( bad hair )

Mariana Rondón | 2013 | V.O. espagnole | S.T. français | Venezuela | 93min | couleur

Synopsis :

Les « mauvais cheveux » du titre sont ceux de Junior, jeune garçon longiligne qui, malheureusement à ses yeux, a hérité de la tignasse crépue et indisciplinable de son père disparu dans des circonstances louches. Nous sommes au Vénézué la. Junior vit avec sa mère et son frère au berceau dans un immeuble aux allures soviétiques, en périphérie d’une grande ville. Son rêve absolu ? Être un « chanteur aux cheveux lisses » sur sa photo de classe. Ses modèles ? Les voyous gominés du quartier et les reines de beauté inaccessibles de la télévision. Entre le monde des adultes et celui des enfants, un fossé immense avec de terribles espaces de contamination. Dans cet univers d’une violence sourde, s’expose une relation mère-fils pétrie de sous-entendus et de tabous. À tort ou à raison en manque d’amour, Junior s’oppose constamment à son unique figure d’autorité, cette toute jeune mère aux abois, écrasée de responsabilités et de solitude. Tous leurs conflits se cristalliseront autour de cette question capillaire en apparence anodine, mais qui entraîne un surprenant combat filial. Famille, héritage, identité sexuelle : Mariana Rondón mêle l’intime et le social pour proposer un singulier film d’apprentissage qui laisse plusieurs questions en suspens. Authentique et profondément troublant. — Zoé Protat